Même dans le métro, une japonaise se distingue